Joss

11897127_10153600694214532_1304377932_nJoss aura toujours vingt ans. Mort trop jeune, évidemment. Mort poète, au moins. C’est un peu de sa vie que vous tenez, le sens qu’il y donnait, l’essence de ses passions. Mêlez sa voix à la vôtre, cet homme est des nôtres.

L’ouvrage LA MORT ME SAOULE de Joss est vendu au prix unitaire de 10e

Une soirée slam. Je gagne, comme d’habitude. Humble, je vais féliciter et consoler les
mauvais perdants. Je me promène dans la petite foule quand un jeune homme timide se plante devant moi. Oxymore à lui seul, il dégage autant de gêne que d’assurance.
– J’aime ce que tu fais.
– Merci.
– Moi, je suis plutôt dans le rap mais je fais du slam aussi. (Classique)
– Oui, je t’ai entendu au micro ouvert. Moi aussi, j’aime ce que tu fais.
Je ne le reverrai jamais. Mort à vingt ans. La mort est cruelle. Sa vie l’était autant. Le monde n’est pas moins gris pour les métis. Surtout quand tes cultures t’écartèlent, que tu perds contact avec ton père, que l’école te largue, que tu erres dans les ressources et que ta mère décède. Sans oublier le cancer, bien sûr… Mais l’écriture. Qui n’aura pas sauvé sa vie mais lui aura donné du sens. Qui n’aura pas sauvé sa vie, mais la prolonge un peu sous nos yeux. L’écriture, le rap et le slam lui ont donné les moyens de se dire, de sortir la tête de sa carapace, un peu, avant de partir.

Joss est une promesse brisée. Un poète brillant fauché en pleine lancée.Au coeur de ses thèmes, le temps. L’allié qui trahit. Je relis les textes que sa famille m’a confié, se demandant si je pouvais y trouver de la valeur. La valeur du pressentiment, déjà. La peur aussi, entre les lignes. Les images fortes d’un homme faisant face à ses faiblesses. De la poésie.Je connais sa voix. Je le fais slamer, rapper, déclamer devant moi. J’imagine l’avenir de l’homme qu’il était. On devient amis.Sa mort met en lumière chacun de ses premiers textes, qui sont ses derniers textes aussi. J’aime y deviner ce que Joss avait encore à écrire, à nous dire. Ce livre, ce choix de textes, est un modeste effort pour exorciser l’oubli. Avec le soutien de sa famille, d’Universlam et des lecteurs, on réalise le rêve d’un artiste parti trop tôt.
Merci d’accueillir cet homme que vous auriez reconnu, écouté.
Merci de rendre cet hommage au poète disparu.

David Goudreault
(Préfacier et responsable de la présentation des textes de Joss)

 

979 10 91 493 24 6


Joss La mort me saoule 10 euros

Toute la boutique Universlam éditions